Abri temporaire (hiver)

Les abris temporaires sont permis pour les habitations unifamiliales, entre le 1er octobre d’une année et le 1er mai de l’année suivante, aux conditions suivantes :

1) un seul abri temporaire est autorisé par emplacement ;

2) il doit être érigé dans l’allée d’accès au stationnement ou l’allée menant au garage ;

3) les éléments de la charpente dudit abri doivent être en métal tubulaire démontable ;

4) seul est accepté comme revêtement, la toile, la toile synthétique ou tout autre revêtement similaire ;

5) seul un abri de fabrication industrielle est accepté ;

6) la hauteur maximale permise est de 2,5 m ;

7) la superficie maximale permise est de 40 m² ;

8) l’abri doit être implanté en respectant les prescriptions suivantes :

a) la distance minimum du trottoir, de la bordure de rue ou d’un fossé, selon le cas, doit être de 2 m en cour avant et de 0,45 m dans les cours latérales et arrière ;

b) la distance minimum entre l’abri et une ligne de terrain autre qu’une ligne avant doit être de 0,45 m.